Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Chez Sam - Battambang

Articles avec #a voir au cambodge

Les villages flottant de Kampong Chhnang

25 Juin 2012, 04:24am

Publié par Anelyse SAM

Au Cambodge, l'une des visites les plus appréciées des touristes ce sont les villages flottant. Ils sont situés pour la plupart autour du lac Tonlé Sap. Au mois d'avril, nous sommes aller visiter les villages flottant situés à 2 kms de Kampong Chhnang. Très peu de touristes s'arrêtent à Kampong Chhnang pour les visiter et c'est dommage car la visite est agréable.

Quelle communauté vit dans les villages flottant?

A travers le pays, les 3/4 des villages flottant sont habitaient par la communauté vietnamienne et les autres villages sont habités par la communauté cham ou musulmane. Les vietnamiens qui occupent ces villages n'ont pas la nationalité khmère mais ils sont autorisés à vivre sur le Tonlé Sap ou ses affluents. D'ailleurs, lorsqu'on visite ces villages ont se rend compte que très peu de personne parle le khmer et presque tout les panneaux sont traduis en vietnamien.

Ecole

Voici le nom d'une école écrit en vietnamien: "Truong Hanh Phùc"

 

Chacun vit de son côté, lorsque que vous arrivez de Kampong Chhnang en vue du fleuve, sur votre droite vous verrez une statue représentant une sirène. A cette statue vous verrez que sur votre droite c'est le village des vietnamiens et si vous continuez à suivre la route sur la gauche, vous allez arriver aux villages des musulmans.

 

A quoi ressemblent les habitations des villages flottant?

A Kampong Chhnang, nous avons constaté que les vietnamiens et les musulmans n'ont pas le même type d'habitat.

Les musulmans vivent sur des maisons perchées sur des pilotis d'une hauteur de 6 à 10 mètres qui sont plantés dans la terre ferme. Les musulmans ou cham en khmer sont de nationalités cambodgiennes. Ils ont choisit un habitat permanent sur la terre ferme. Leurs maisons sont à proximité du fleuve pendant la période séche et à la mousson lorsque le niveau du lac Tonlé Sap augmente les pilotis des maisons sont dans l'eau.

Maison sur pilotis

Ici, vous pouvez voir la différence de hauteur entre une maison sur pilotis et les maisons proche du sol.

Pilotis

Maison sur pilotis

La communauté vietnamienne a choisi de construire ses maisons sur l'eau et non pas sur la terre ferme, car la plupart d'entre eux sont arrivés du Vietnam avec leur maison. Pour construire sur l'eau, ils ont crée une base en bambou et ils ont ajouté des flotteurs, sous les maisons il y a un pillier en béton. On peut comparer ça à une sorte d'ancrage comme pour les bateaux lorsqu'ils arrivent au port. Ces maisons flottent toute l'année et ainsi elles échappent aux inondations puisque lorsque le niveau du lac augmente en période de mousson et bien les maisons flottent toujours grâce aux flotteurs en bambous.

Maisons flottantes

Voici des maisons flottantes de la communauté vietnamienne

Flotteur en bambous

Les bambous qui servent de base pour la construction des maisons

Flotteurs

Les pilliers en béton qui servent d'ancrage que l'on positionne sous les maisons

 

Comment vit la communauté vietnamienne sur ces villages flottant?

Nous avons posé quelques questions à Ang notre batelière qui est vietnamienne. Elle nous explique que la plupart des vietnamiens qui vivent dans les villages flottant, ce sont installés au Cambodge après la guerre lorsque l'armée vietnamienne à libérée le Cambodge des Khmers Rouges.

Ils ont immigré ici car ils n'arrivaient plus à vivre de la pêche au Vietnam à cause de la surpêche et de la pollution du fleuve donc pour subvenir aux besoins de leurs familles, ils se sont déplacés vers le Cambodge. 

Sur le plan administratif, c'est assez facile pour eux de s'installer au Cambodge car le gouvernement cambodgien n'oblige pas les vietnamiens à avoir un visa. Elle vit ici avec son passeport vietnamien donc elle peut retourner au Vietnam n'importe quand.

Par contre, ils n'ont pas le droit d'être propriétaire, ils continuent à vivre sur l'eau car sur l'eau c'est gratuit ils n'ont pas de loyer à payer. Mais s'ils souhaitent s'installer sur la terre ferme pour vivre dans une maison ou pour cultiver des terrains agricoles ils devront payer un loyer au propriétaire.

En revanche, ils payent une taxe sur la vente des poissons et d'autres produits.

Tous les déplacements de la terre ferme à leurs maisons ou vice versa se font à l'aide d'un petit bateau à moteur ou d'une barque. C'est un village tout à fait normal, on trouve des épiceries, des pêcheurs, des réparateurs, les enfants jouent en sautant de barques en barques ou dans l'eau etc... La plupart des habitants vivent de la pêche.

En saison des pluies, certains déplacent leurs maisons pour aller dans les zones de pêche plus abondante en poissons et lorsque les eaux se retirent ils se rapprochent de la terre ferme pour pouvoir chercher du travail saisonnier.

Ainsi, sur une année ils se déplacent sur plusieurs kilomètres.

Maisons flottantes vue du bord


Déplacements des barques entre les maisons

 

Batelière transportant de la marchandises

 

Enfant jouant sur les barques

 

Enfants jouant dans l'eau

 

Pêcheur rafistolant leurs filets de pêche

 

Enfants flottant dans une bassine

 

Epicerie flottante

Pont en bambou reliant les deux rives

 

Transport de marchandises

 

Retour sur la terre ferme

 

 


Voir les commentaires

Les ateliers de poteries à Kompong Chhnang

24 Juin 2012, 11:49am

Publié par Anelyse SAM

Transports des poteriesSi vous avez un peu de temps sur votre itinéraire, vous pouvez faire une halte de deux nuits dans la ville de Kompong Chhnang. Elle est spécialisée dans la réalisation des poteries. Pour visiter les ateliers, je vous conseille de prendre un motodop ou un tuk tuk.


Sarom et moi, nous avons opté pour la location de moto car nous voulions visiter la campange aux alentours et puis, il ne faut pas oublier que nous avons un gros avantage, Sarom parle très bien le Khmer ce qui nous a beaucoup aidé pour demander notre chemin.


Nous sommes aller visiter un charmant petit village situé à une dizaine de kilomètres de Kompong Chhnang après plusieurs détours, nous avons fini par le trouver. Dans ce village, tous les habitants fabriquent des poteries et comme souvent au Cambodge, ils travaillent à domicile. Donc lorsque nous avons traversé le chemin principal du village, on a pu apercevoir à droite et à gauche du chemin en dessous de toutes les maisons sur pilotis les ateliers de poterie.


Nous nous arrêtons et nous commençons à marcher dans le village pour visiter et discuter avec les villageois.

Dans la première maison que nous visitons, nous rencontrons une famille qui fabrique des foyers de cuissons améliorés, il s'agit de petits fours qui permettent d'utiliser beaucoup moins de bois et de charbons. Au Cambodge, les familles qui vivent à la campagne l'utilisent tous les jours pour faire la cuisine.

Foyer de feu améliorés

Stockage des foyers de cuissons

 

La-poterie 8351

Moulage

Moule des foyers de feu amélioré


Dans la maison voisine, une famille s'occupe de fabriquer des moules à gâteau, le propriétaire nous a montré les outils et les machines qu'ils utilisent: il y a un tour à pied, des spatules, des pierres en forme de galets, des pilons en bois...

Moule à gâteau

 

Base du moule à gâteau

Création des petits moules

Amélioration du moule

Galet pour faire la formation du moule

Moule à gâteau avant des finaliser

Un peu plus loin, nous rencontrons une dame qui termine la finition de ses couvercles qui seront posés sur des pots. A ses côtés, il y a deux récipients. Le premier est rempli d'eau et dans le deuxième récipients il y a une boule d'argile.

Dame installant le capuchon du couvercle

 

Etape 1

Elle prend un couvercle et elle mouille le dessus avec son doigt

Etape 2

Elle prend un bout d'argile et elle le pose au centre du couvercle

Etape 4

Elle forme avec ses doigts la tête du couvercle qui permettra de le soulever

Etape 5

Lorsque c'est terminé, elle le repose avec les autres afin que l'argile puisse sécher.

Petits pots entassés

Voici les pots sur lesquels seront posés les couvercles.


Les villageois nous ont expliqué que la matière première: la terre argileuse provient des montagnes ou collines aux alentours. Dès qu'ils ont fini le modelage de toutes les pièces, ils apportent le tout au four pour la cuisson.

Il y a quelques années, ils fabriquaient les poteries en employant la méthode traditionnelle qui consistaient à tourner autour du pot placé sur un billot. Aujourd'hui, les ONG ont aidé les villageois à avoir des tours de potier.

Machine pour potier

Tour à pied

Machine pour la poterie

Une grande partie de la production est revendue aux grossistes. Un villageois vend 1500 Riels l'unité le moule à gâteau soit 0,37 $. Le grossiste les revend entre 4000 et 5000 Riels l'unité soit 1,25$ en moyenne.

En une journée, ils peuvent fabriquer une trentaine de moule à gâteau.

 

Revendeur de poteries au bord de la route

Stand de vente de poterie à proximité de Kompong Chhnang sur la route en direction de Battambang.

Tirelire en poterie

Voir les commentaires

Visite de l'île de Koh Dach près de Phnom Penh

22 Mars 2012, 11:39am

Publié par A. Sam

La haute saison touche à sa fin et nous décidons de partir quelques jours en vacance. Nous décidons de retourner sur l'île de Koh Dach à quelques kms de Phnom Penh pour nous ressourcer un peu. Ici, vous entendez très peu de véhicule à moteur, le matin vous êtes réveillé par les chants des oiseaux et forcément c'est une belle journée qui s'annonce. Voici notre visite de Koh Dach ou île de la soie en images.

ile-de-Koh-Dach-pres-de-Phnom-Penh 0809

Pour accéder à l'île, vous devez prendre un bac au village de Preak Leap. Il s'agit d'un bateau dans lequel on peut transporter des tuk tuks, des motos, des voitures, des personnes etc... Même si la traversée ne dure que 1/4 d'heure, il y a une vendeuse de boissons et de biscuits sur le bac. Les cambodgiens ne peuvent pas s'empêcher de grignoter tous le temps!!!

ile-de-Koh-Dach-pres-de-Phnom-Penh 0818

Terminus ile de Koh Dach tous le monde descend.

 

ile-de-Koh-Dach-pres-de-Phnom-Penh 0004

 

ile-de-Koh-Dach-pres-de-Phnom-Penh 0046

Roger notre guide, nous explique que sur l'île il y a beaucoup de chevaux car leurs missions est de transporter de l'eau dans différents points de l'île où il n'y en a pas. Habituellement, ils tirent un petit chariot avec une citerne dessus.

 

ile-de-Koh-Dach-pres-de-Phnom-Penh 0107

Voici un des nombreux métiers à tisser que vous pourrez voir en visitant l'île. En général, il est sous les maisons sur pilotis. Les femmes fabriquent des kramas, des sarongs etc...

ile-de-Koh-Dach-pres-de-Phnom-Penh 0082

Au centre de l'île, un paysan qui récolte son riz

 

ile-de-Koh-Dach-pres-de-Phnom-Penh 0090

Au centre de l'île, un cultivateur de jus de palmier à sucre

 

ile-de-Koh-Dach-pres-de-Phnom-Penh 0100

Sur l'île, il y a beaucoup d'enfants. Ici, ce sont des enfants qui jouent aux billes.

 

ile-de-Koh-Dach-pres-de-Phnom-Penh 0104

ile-de-Koh-Dach-pres-de-Phnom-Penh 0117

Une vieille pagode en ruine que nous avons vu lors de la visite de Roger.

 

ile-de-Koh-Dach-pres-de-Phnom-Penh 0910

A l'intérieur, des statues de Bouddha

ile-de-Koh-Dach-pres-de-Phnom-Penh 0915

 

ile-de-Koh-Dach-pres-de-Phnom-Penh 0843

Une station essence

ile-de-Koh-Dach-pres-de-Phnom-Penh 0850

Ce chemin que nous avons emprunté avec notre guide amène vers une très jolie pagode avec de très jolie motifs.

ile-de-Koh-Dach-pres-de-Phnom-Penh 0858

Voici la fameuse pagode avec ses Bouddhas doré.

 

ile-de-Koh-Dach-pres-de-Phnom-Penh 0865

Pour nous faire plaisir, Roger a voulu nous faire traverser l'île en son centre chose qu'il n'avait jamais faite au cours de sa visite car il n'y a pas de route c'est juste un petit chemin plein de boue. Début de la visite road trip. Mon chauffeur s'embourbe et je dois marcher dans la gadoue. 

ile-de-Koh-Dach-pres-de-Phnom-Penh 0867

ile-de-Koh-Dach-pres-de-Phnom-Penh 0879

Les paysages sont magnifiques.

ile-de-Koh-Dach-pres-de-Phnom-Penh 0903

ile-de-Koh-Dach-pres-de-Phnom-Penh 0941

La plage de koh Dach, vue et baignade dans le Mekong

ile-de-Koh-Dach-pres-de-Phnom-Penh 0942

Mais que fait-on dans ces paillotes? On mange, on joue et on dort.

ile-de-Koh-Dach-pres-de-Phnom-Penh 0952

Il y a de nombreux enfants autour de la plage, la plupart vivent sur des bateaux flottants.

ile-de-Koh-Dach-pres-de-Phnom-Penh 0954

ile-de-Koh-Dach-pres-de-Phnom-Penh 0961

On termine la journée par une partie de volley ball, pendant que les enfants prennent leurs bain dans le Mekong

ile-de-Koh-Dach-pres-de-Phnom-Penh 0973

Un enfant me dessine une jolie sirène dans le sable

ile-de-Koh-Dach-pres-de-Phnom-Penh 0958

Le soleil se couche sur Koh Dach.

Si vous souhaitez visiter cette île, je vous conseille de rester au moins deux nuits afin de prendre le temps de visiter cette île. Les habitants et les enfants sont très attachants et accueillants. La visiter en une journée, c'est vraiment dommage car vous passerez à côté de pas mal de choses à voir.

Voir les commentaires

Les maisons traditionnelles du village de Wat Kor

1 Février 2012, 00:04am

Publié par A. Sam

DSC02567Le village de Wat Kor est situé à environ 2 km de la ville de Battambang. La particularité de ce village est d'avoir su conserver les anciennes maisons en bois sur pilotis de différents styles selon les années où elles ont été construites et selon les colonisateurs de l'époque les français ou les thailandais.

 

 

Vous aurez l'occasion de rencontrer les propriétaires de certaines de ces maisons qui vous raconteront en français ou en anglais l'histoire de leur maison et de leurs ancêtres en vous montrant chaque pièce de leur maison. Vous pourrez leur poser des questions concernant le style de construction, la colonisation française ou le mode de vie des khmers.

 

 

Après de nombreuses années de souffrances qu'a enduré le peuple cambodgiens, certains prennent sur leur temps personnel pour continuer à entretenir ces maisons afin d'aiguiller la curiosité des touristes.

 


DSC 0042Les propriétaires s'ils sont présent, se feront un plaisir de vous accompagner lors de la visite de leurs maisons et vous raconteront avec plaisir l'histoire de leurs ancêtres, en vous faisant découvrir des objets traditionnels khmers, en vous montrant des billets de l'époque coloniale, en vous jouant de la musique avec des anciens instruments traditionnels encore utilisé aujourd'hui pour les fêtes ou cérémonies bouddhistes.

 

DSC 0059

 


DSC 0047Afin de les remercier pour le temps passé avec vous et pour les aider à entretenir leur patrimoine familiale et surtout à continuer à vous montrer ces merveilles architecturales que sont ces anciennes maisons khmères sur pilotis, n'hésitez pas à laisser un don à la fin de votre visite.

 

Voir les commentaires

Traversée en bateau de Battambang à Siem Reap

14 Novembre 2011, 11:33am

Publié par Anelyse SAM

Le 20 octobre 2011, nous avons décidé de prendre le bateau pour rejoindre Siem Reap. Pour Sarom c'était la première fois qu'il faisait cette traversée. Pour moi, j'avais déjà fait cette traversée en juin 2008 et j'en ai malheureusement pas gardé un excellent souvenir car j'ai fait 10 heures de bateau par manque d'eau. Notre embarcation touché le fond et nous avions un problème de gouvernail. Le paysage était jaune et le lit de la rivière était envahi de déchets car le niveau de l'eau avait baissé est donc les déchets s'étaient accrochés aux abords de la rivière Sangker.

Comme je n'aime pas rester sur une mauvaise impression et que je savais d'avance que la traversée ce faisait en 6 heures. Je me décide à accompagner Sarom dans un nouveau périple sur la rivière Sangker et sur le lac Tonlé Sap.

 

Voici quelques photos pour illustrer notre traversée. Vous pourrez visionner plus de photos dans l'album "bateau de Battambang à Siem Reap".

 

Nous avions rendez-vous à 7h au Phsar prahoc pour embarquer car le niveau de l'eau ne permet plus actuellement aux bateaux d'arriver en centre ville.

 

Bateau-Battambang---Siem-Reap 0144 

Voici les premiers bateaux que nous rencontrons dès notre départ.

 

Bateau-Battambang---Siem-Reap 0149

Nous ne voyons plus le lit de la rivière et l'eau arrive directement jusqu'aux villages de pêcheurs.

 

Bateau-Battambang---Siem-Reap 0156

 

Bateau-Battambang---Siem-Reap 0162 - Copie

 

 

Bateau-Battambang---Siem-Reap 0180 - Copie

 

Nous arrivons vers le lac Tonlé Sap, on constate qu'il y a de nombreuses maisons au milieu de nulle part. Lorsque nous sommes sur le bateau nous voyons le changement de l'eau. Lorsque nous étions sur la rivière l'eau était marron et à l'approche du lac elle devient plus claire.

 

Bateau-Battambang---Siem-Reap 0181 - Copie

 

Bateau-Battambang---Siem-Reap 0185 - Copie

 

Bateau-Battambang---Siem-Reap 0204 - Copie

Le lac est envahi par la végétation qui possède des problèmes pour le conducteur de bateau car le gouvernail s'accroche à la végétation qui est sous l'eau.

 

 

Bateau-Battambang---Siem-Reap 0227

La pause matinale dans un petit magasin au bord de l'eau

 

Bateau-Battambang---Siem-Reap 0254

 

Bateau-Battambang---Siem-Reap 0213

Les pêcheurs sur leurs embarcations

 

Bateau-Battambang---Siem-Reap 0297

Le lac Tonlé Sap juste avant l'arrivée au port de Chong Kneas. Il y a beaucoup de vague on se croirait sur la mer.

 

Bateau-Battambang---Siem-Reap 0302

Le port de Chong Kneas

 

Bateau-Battambang---Siem-Reap 0309

Dès la sortie du village de Chong Kneas, nous commençons à voir l'eau qui déborde de la rivière.

 

Bateau-Battambang---Siem-Reap 0314

Le tuk tuk n'arrive plus à avancer dans l'eau car la route est totalement détruite en dessous de l'eau. Nous décidons de marcher dans l'eau afin de faciliter la conduite du chauffeur.

Bateau-Battambang---Siem-Reap 0317

A certains endroits, l'eau nous arrivait aux genoux. Nous arrivons à  la Lovely Guesthouse completement trempé mais content d'être arrivé.


 



 


 


 



Voir les commentaires

1 2 > >>