Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chez Sam - Battambang

LE KAPOKIER

1 Septembre 2011, 11:29am

Publié par Anelyse Sam

Kapokier.JPGEn vous baladant dans la campagne cambodgienne, vous pourrez voir selon la saison du coton blanc s'envoler dans le ciel et atterrir doucement au sol comme un flocon de neige. Ce sont des grands arbres avec d'énormes épines parsemées sur son tronc et pouvant atteindre jusqu'à 30 mètres de haut qui produisent cette "neige artificielle". Les cambodgiens nomment cet arbre Daëm Kòò et en français la traduction est Kapokier ou fromager.

Cet arbre originaire d'Amérique ou d'Afrique tropicales a été implanté au Cambodge et en Asie du Sud-est. Mais, il peut être cultivé dans toutes les régions chaudes et humides du monde. Il fait parti de la famille des Bombaceae et son nom scientifique est le Ceiba Pentandra.

Cet arbre a différente particularité et les cambodgiens s'en servent dans plusieurs domaines que ce soit dans le textile, la médecine traditionnelle et la fabrication d'objets.

Graine-de-kapokier.JPGDans le domaine du textile, on utilisera le kapok. Il s'agit d'une laine ou un coton blanchâtre qui déborde d'une sorte de capsule (il s'agit du fruit) après éclosion (photo de la capsule ou graine ci-dessus). Au Cambodge, le kapok est beaucoup utilisé pour fabriquer des matelas, des oreillers ou des coussins très confortables.

Dans le domaine de la médecine traditionnelle qui est encore très présente au Cambodge. On utilisera l'écorce de l'arbre pour fabriquer un antidiarrhérique, les graines pour réaliser une huile qui soigne les rhumatismes et les racines permettraient de réduire la fièvre et la diarrhée.

Avec le bois vous pourrez réaliser toute sorte d'objet comme des bâtons d'allumettes, des cageots, des emballages etc. Et avec les fibres, vous pourrez faire des cordages.

Les fruits et les jeunes fleurs peuvent être consommés comme des légumes.

Commenter cet article